Techniques

Il existe des centaines de techniques de KOBIDO, regroupées en huit catégories possédant chacune des objectifs et caractéristiques propres. La gestuelle du KOBIDO qui caractérise sa spécificité et son exigence amène le praticien à enchaîner ces différente techniques à la manière d’une chorégraphie. Il passe de l’une à l’autre de manière fluide, précise et harmonieuse en fonction de la forme du visage, de la nature de la peau et de l’effet recherché.

Lissage ou toucher léger (kei satsu ho)

Base de tous les massages asiatiques, le lissage est un glissement sur la surface de la peau, en mouvements circulaires ou verticaux. Cette technique n’est employée dans le KOBIDO que comme support aux autres actions.

Pétrissage (ju netsu ho)

Le pétrissage est la technique principale de l’Anma. Dans le KOBIDO, cette technique n’est utilisée qu’avec parcimonie et sur des zones bien délimitées, la peau du visage étant trop sensible et délicate pour un pétrissage prolongé.

Percussion standard (ko da ho)

Les techniques de percussion Anma sont regroupées en deux catégories, selon que la forme de la main change ou pas durant le massage. Les tapotements du KOBIDO tout en étant très rapides, restent légers. Ils permettent de réduire la tension musculaire et de libérer les toxines.

Percussion main recourbée (kyoku te ho)

Technique principale du KOBIDO, elle s’exécute en modifiant la forme de la main au cours de l’action du massage. Affinée au cours des siècles, cette technique est aujourd’hui parfaitement adaptée aux caractéristiques très spécifiques du visage, par opposition au reste du corps humain.

Vibration (shin sen ho)

La technique vibratoire n’est pas centrale au KOBIDO bien qu’importante et extrêmement efficace. Elle consiste à faire vibrer à la surface de la peau la lymphe, provoquant simultanément drainage et effet de lifting rapide.

Pression (appaku ho)

Apparentée au Shiatsu, la technique de pression n’utilise pas de mouvement particulier : il s’agit de l’application d’une pression légère pendant une période plus ou moins longue sur une zone à traiter.

Etirement et mouvement (un do ho)

Les techniques d’étirement et de mouvement sont des techniques avancées du KOBIDO. Bien que n’étant pas à proprement parler du massage, elles amplifient les effets thérapeutiques du traitement lorsqu’elles sont utilisées en complément des autres techniques.

Techniques signature KOBIDO

Les techniques signature KOBIDO sont véritablement uniques, elles font du massage KOBIDO ce qu’il est, c’est-à-dire LE massage traditionnel japonais du visage. La maîtrise de ces techniques nécessite un apprentissage auprès des maîtres de la discipline, ainsi qu’une pratique et un investissement en temps conséquents.

Je vous propose de venir le découvrir à Paris, où j’aurai plaisir à vous en faire découvrir son étonnante efficacité.

 

Publicités